Les actualites du club
13/12/2013 - Interview Jean-Marc MAZZONETTO
L'ancien Montois Jean Marc Mazzonetto, parti à l'inter-saison en direction de la Section Paloise, après 8 saisons passées sous les couleurs Jaunes et Noirs, s'est prêté cette semaine au jeu de l'interview d'avant match pour notre plus grand plaisir. L'occasion pour nous de revenir sur son intégration dans son nouveau club et sur les résultats et objectifs de la section Paloise dans ce championnat, avant leur venue à Mont de Marsan pour cette 14ème journée de championnat Rugby Pro D2.

SMR : Tout d'abord Jean-marc peux tu nous parler un peu de ton arrivée à la Section de Paloise, ton adoption dans ce club après 8 ans au SMR. Comment se passe ta nouvelle vie Paloise ?

Jean-Marc Mazzonetto (JMM) : Ca été un gros changement déjà sur le plan sportif, j'ai découvert un nouveau club, des nouvelles structures, de nouveaux joueurs donc il a fallu que je m'intègre dans un nouveau groupe. Voir le nouveau système de jeu, au niveau des combinaisons, de la façon de jouer, c'est vrai que j'avais pris quelques habitudes à Mont de Marsan qu'il fallait que je mette un peu de côté pour m'adapter à ce nouveau groupe, et aussi apporter ce que David Aucagne attendait de moi, mettre ma petite touche personnelle au groupe.
Pour l'instant je suis un peu frustré parce que je n'ai pas fait de match référence. J'ai eu la chance d'enchainer pas mal de match avant de me blesser à la jambe. Mais voilà un peu à l'image du collectif où je pense que l'on était un peu en dedans.
Ce weekend on a eu une équipe de la Section qui a fait un bon match face à Carcassonne, on a réussi à ramener le bonus offensif. Il y a eu beaucoup plus de maitrise donc j'espère que le match de ce weekend aura été un élément déclencheur pour la suite de la saison. Avec le résultat de ce weekend nous sommes second, on aimerait bien essayer de garder cette place voir même faire mieux en rattrapant Lyon qui a perdu à Tarbes.

SMR : On imagine que les objectifs ont été clairs quand tu as signé là-bas ?

JMM : Ah oui, l'objectif on le sent !! L'ambition de ce club c'est de côtoyer le Top 14. Je pense que le club fait en sorte, avec l'équipe encadrante de se donner les moyens humains et financiers pour y arriver. Il y a un gros potentiel au niveau de la ville, c'est une ville avec l'agglomération qui tourne à 200 000 habitants, il y a du public, de l'engouement, des grosses structures, donc oui Pau a la possibilité de re-côtoyer le sommet. Après voilà il y a aussi La Rochelle, Agen, Lyon donc ça va être compliqué, il ne faut pas oublier non plus les équipes « surprises », comme on en voit avec Colomiers, Bourgoin qui font aussi un bon début de championnat, donc il ne faut pas se voir plus beau que l'on est. Il faut emmagasiner de la confiance en faisant des bons matchs chaque weekend et j'espère que l'on réalisera une belle performance cette année parce que perdre deux finales sur les deux saisons passées je pense que cela a été un coup dur pour Pau, donc l'idéal serait d'essayer d'éviter les barrages et d'accrocher cette première place. On est à 8 points de Lyon il va falloir prendre les matchs les uns après les autres, moins penser à cette première place, avoir l'envie de gagner car c'est grâce à cette envie que l'on pourra engranger des points et pouvoir espérer être en haut de cette Pro D2.

SMR : Justement votre ascension va passer par le match à Mont de Marsan, personnellement comment appréhendes tu ton retour sur la pelouse de Guy Boniface ?

JMM : Pour moi ce match est forcement particulier, je me fais chambrer par les copains, je vais retrouver mes anciens partenaires et amis, ce stade où j'ai passé de très belles années. Cette année je serais côté visiteur, mais pour moi ça va être 80 minutes à bloc sur le terrain. Et ensuite profiter comme je profite à chaque fois que je reviens à Mont de Marsan, du contexte, de toutes les personnes qui gravitent autour du Stade Montois, être parti ne m'empêche pas de profiter lorsque je reviens en dehors de mes matchs avec Pau. Je reste très attaché à ce club, maintenant j'ai signé à Pau et j'ai envie de vivre de belle chose, des émotions avec la Section. Le groupe a envie et moi aussi j'ai envie avec ce groupe de former du lien, d'avancer et d'avoir de bons résultats.

SMR : A commencer par un résultat ici à Mont de Marsan ?

JMM : Je ne vais pas le cacher, si on veut espérer être dans le peloton de tête il va falloir faire des coups à l'extérieur. On se déplace ce weekend à Mont de Marsan, ils sortent de deux victoires d'affilée, ils prennent de la puissance. Je pense que leur début de saison a été un peu erronée, par la spirale des défaites de la saison de Top 14, il leur a fallu retrouver le gout de la victoire et maintenant qu'ils l'ont retrouvé ils ne vont pas avoir envie de s'arrêter à deux. Donc à nous de faire le travail, pour essayer d'accrocher cette belle équipe Montoise, et essayer de gagner si possible. Pour nous l'objectif c'est comptablement de prendre un maximum de points à domicile et à l'extérieur.

SMR : Sans rentrer dans le détail de la composition de Pau, est ce que ta blessure et plus postuler dans le groupe qui va faire le déplacement à Pau ?

JMM : J'ai joué ce weekend avec les Espoirs contre Brive, la jambe a tenu. Ca m'a fait du bien de rejouer 80 minutes, après la décision appartient au coach, quant à savoir si je serais titulaire ou pas ça je ne sais pas. On a une équipe qui a gagné contre Carcassonne, aucun des joueurs n'a démérité, tout le monde a fait une grosse partie. En tant que sportif bien sur que je souhaiterais être dans le groupe, mais c'est David qui estime que les joueurs qu'il met sur la feuille de match sont les meilleurs à l'instant T, donc si je n'y suis pas à moi de remettre en question et de travailler plus aux entrainements ou en match avec les Espoirs, pour montrer que je suis présent. Un groupe c'est 40 joueurs, on a un gros effectif donc il faut savoir, pas forcément faire le dos rond, mais accepter les choix de l'entraineur et saisir les opportunités lorsqu'il nous met sur le terrain pour prouver que l'on a la place de joueur tous les weekends. 

SMR : Au SMR tu étais un joueur polyvalent arrière / ailier, à Pau à quel poste évolues tu le plus souvent ?

JMM : J'ai pas mal alterné entre l'aile et l'arrière. David Aucagne a du faire son équipe avec « les moyens du bord » parce qu'on a eu une infirmerie bien remplie en début de saison, donc il a du s'adapter et j'ai basculé entre l'aile et l'arrière en fonction des besoins. Le principal pour moi c'est de jouer, quand il m'a recruté c'était principalement comme arrière, mais il ne m'a jamais caché que j'allais jouer aussi à l'aile pour dépanner, donc voilà c'est en fonction des capacités des joueurs et des disponibilités de certains.

SMR : Dernière petite question, les fêtes de Noël, tu vas les passer à Pau ou à Mont de Marsan ?

JMM : Ma compagne, Elodie, est originaire de Saint Sever, on y rentre régulièrement pour souffler, en plus Elodie continue la danse à Mont de Marsan. Donc on est souvent dans le coin.
Par contre comme les semaines d'entrainement à Pau sont un peu plus chargées que ce que je faisais à Mont de Marsan, donc je n'ai pas trop le temps de remonter chez moi à Astaffort. Je vais donc profiter de Noël pour aller  passer une semaine dans le Lot et Garonne à Astaffort et ensuite passé un peu de temps à Mont de Marsan, et surtout un premier de l'an à Pau pour profiter de la montagne entre amis.


DIM
05
OCTO
2014
15H00
PERPIGNAN
STADE MONTOIS