Les actualites du club
8/30/2016 - Analyse de la victoire montoise contre Dax

Par Roman Atalaya

Pour le premier derby de la saison, les jaune et noir se sont imposés sur la marque de 33 à 29, remportant au bout du suspense, pour la troisième fois consécutive en saison régulière, cette confrontation tant attendue contre le voisin dacquois. 

Devant près de 9000 personnes réunies au stade Guy Boniface pour cette fête du rugby landais, le match débute sans round d'observation avec beaucoup de rythme de part et d'autre. Après une première pénalité inscrite par le trois quart centre Gerber, intervient à la 12 ème minute le tournant du match avec l'exclusion du demi d'ouverture montois Clément Otazo pour un placage cathédrale sur l'ouvreur dacquois Mieres. Une application stricte de la règle qui, bien que pouvant être jugée sévère, ne semble légitimement  souffrir aucune contestation. A 14 contre 15 pendant près de 70 minutes, la tâche s'annonçait ardue pour nos couleurs. A l'image du match à Perpignan, l'infériorité numérique n'entame en rien le moral des jaune et noir qui multiplient les temps de jeu et mettent sur le reculoir la défense dacquoise, obligée de concéder deux nouvelles pénalités en l'espace de dix minutes. Menés 9 à 0, les visiteurs réagissent avec une action d'envergure menée sur le côté gauche. Profitant du surnombre dans la ligne de trois quart, Naqalevu sert parfaitement son ailier Bureitakiyaca, intenable ce soir, qui inscrit le premier essai des rouge et blanc à la demi heure de jeu. Excellent dans l'exercice tout au long du premier acte, Gerber inscrit deux nouvelles pénalités avant la mi temps, sanctionnant avec brio l'indiscipline dacquoise. Sur la sirène, sur une action anodine aux abords de la ligne médiane, Bureitakiyaca perce une nouvelle fois et mystifie la défense montoise avec un essai sublime en solitaire qui permet aux rouge et blanc de rentrer au vestiaire avec seulement un point de retard au compteur.

En difficulté en mêlée fermée dans ce premier acte, les montois ne ferment pas le jeu, et tentent bien qu'en infériorité numérique, de jouer un maximun de coups dans cette rencontre. La botte impériale de Gerber sanctionne à chaque tentative l'indiscipline dacquoise. Pragmatiques et particulièrement inspirés, les visiteurs sont quant à eux parvenus à passer deux fois la ligne d'essai dans ce premier acte, profitant à merveille du surnombre existant dans la ligne des trois quarts.

Dès le début de la seconde mi temps, les visiteurs semblent vouloir poser leur empreinte sur ce match. Profitant une nouvelle fois d'un bon lancement de jeu en sortie de mêlée, l'arrière dacquois Justes tape à suivre et trouve idéalement l'insatiable Bureitakiyaca qui, lancé sur son aile droite, inscrit son troisième essai personnel dans la rencontre, synonyme de bonus offensif pour les rouge et blanc. Un essai qui, une nouvelle fois, ne douchera pas les intentions montoises dans cette rencontre. Au contraire, après plusieurs percussions dans les 22 mètres adverses, le demi de mêlée montois Ormaechea part au ras du regroupement et inscrit le premier essai des jaune et noir dans la rencontre. A 20 minutes du terme de la partie, James permet aux montois de prendre 6 points d'avance dans cette rencontre, 25 à 19. Désormais privés de bonus défensif et offensif, les rouge et blanc repartent à l'assaut du camp montois dans ce derby particulièrement disputé. Après un ballon perdu sous une chandelle au niveau de la ligne médiane, le turnover bénéficie aux joueurs de la sous préfecture qui jouent parfaitement le coup dans l'axe du terrain. Lancé à cinq mètres de l'en but montois, le troisième ligne Chiappesoni résiste à un placage montois pour permettre aux siens de repasser devant dans cette rencontre, 25 à 26 à un quart d'heure du coup de sifflet final. Une nouvelle fois menés au score, nos joueurs, rigoureux et incroyablement solidaires, investissent dès le renvoi le camp dacquois et obtiennent une nouvelle pénalité, permettant de repasser devant dans ce chassé-croisé au suspense insoutenable. Avec une mêlée bien plus à son avantage tout au long de ce second acte, les montois sont constamment dans l'avancée dans cette fin de rencontre comme en témoigne ce ballon porté magistral sur presque 20 mètres en sortie de touche. Galvanisés et poussés par le public, les jaune et noir multiplient les phases de pick and go devant la ligne dacquoise. Sur un renversement parfaitement orchestré, l'ailier Julien Cabannes est servi idéalement sur son aile et aplatit en coin le second essai montois qui libère le stade Guy Boniface à quelques minutes de la fin de la rencontre. Une nouvelle pénalité, inscrite à une minute du terme de la rencontre, permettra aux visiteurs d'obtenir le bonus défensif, un point mérité pour les rouge et blanc à l'issue de cette confrontation.

Comme un symbole, la mêlée fermée, véritable point noir du premier acte, a été conquérante tout au long de la seconde mi temps, illustration d'une véritable rébellion montoise. Solidaires, rigoureux et appliqués, nos joueurs, bien qu'en infériorité numérique ont su parfaitement réagir en proposant un rugby basé sur le mouvement, sans jamais fermer le jeu. Menés au score à deux reprises dans ce second acte, les jaune et noir ont eu les ressources mentales nécessaires pour recoller au score dans cette partie disputée. Après avoir mené à deux reprises en seconde mi temps, les dacquois n'ont quant à eux pas su tuer le match en supériorité numérique et se sont montrés bien trop indisciplinés et déficients dans le secteur de la touche pour l'emporter à Guy Boniface ce soir.

Une nouvelle fois, il convient de souligner l'exemplarité du groupe qui ce soir, bien qu'en difficultés suite à cette exclusion en tout début de rencontre, a su puiser dans ses ressources mentales et physiques pour obtenir aux forceps, cette victoire tant espérée. La solidarité, l'abnégation, la combativité et la rigueur sont les maitres mots de la soirée côté montois. Il s'agit par ailleurs incontestablement d'une victoire de tout un groupe comme en témoigne les entrées plus que déterminantes des joueurs remplaçants dans cette rencontre.

Notons par ailleurs la qualité du jeu fourni par les deux équipes tout au long de ces 80 minutes haletantes. Peu de déchet pour un match de début de saison, beaucoup de combat, d'intentions de jeu  et d'automatismes de part et d'autre avec notamment six essais inscrits dans cette rencontre. Un grand cru pour ce premier derby de l'édition 2016-2017.

Félicitations à nos joueurs pour cette victoire méritée, au courage, la première comme nous l'espérons tous, d'une longue série dans cette édition 2016-2017 de Pro D2. 

Lors de la prochaine journée qui se disputera le vendredi 9 septembre à 20h, les jaune et noir recevront les Ciel et Grenat du CS Bourgoin Jallieu, actuellement cinquième au classement de cette Pro D2 avec un bilan similaire à celui de nos couleurs, à savoir, victoire contre Colomiers, sans bonus, sur le score de 19 à 18  et une défaite à l'extérieur sans bonus à Narbonne sur la marque de 29 à 27.

Nous espérons vous voir nombreuses et nombreux au stade Guy Boniface pour soutenir nos joueurs qui tenteront de remporter leur deuxième victoire de la saison. Vous pouvez dès à présent réserver vos places pour le match grâce à la billetterie en ligne du club en cliquant sur CE LIEN.

 

Jaune et Noir sont nos couleurs

Aucun match planifié