Stade Montois Rugby utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Zoom sur ... Béziers

Date du match :

vendredi 21 aout, 19h30, Stade de la Méditerranée.

 

Diffusion du match : France Bleu Gascogne, le direct dans Bleu Sports à partir de 19h10  avec Antoine Serres, en cliquant   ICI


 

Arbitres du match : 

  • Arbitre central :  Monsieur Vincent Blasco-Baque (Midi Pyrénées).  Voir sa présentation  ICI
  • Juges de touche : Messieurs Pierre Brousset (Midi Pyrénées) et Laurent Perrin (Provence)
  • Juges d'en but : Messieurs Yannick Vals et Pascal Fayet

Lers 3 dernières confrontations contre Béziers 

10/05/2015 : BEZIERS 22 SMR 21

23/11/2014 : SMR  32  BEZIERS  18

29/03/2014 : BEZIERS 25  SMR  20

 

Vous pouvez retrouver l'entretien que Baky Meité, 3ème ligne de Béziers, nous a accordé en cliquant   ICI

 

Images du dernier match montois à Béziers le 10/05/2015


J30 - ASBH vs SMR door stade-montois-rugby


 

Météo prévue : cliquez sur ce lien

Association Sportive Béziers Hérault : fondé en 1911

Entraineurs : Manny Edmonds (entraineur principal), Romain Carmignani (avants) et ensemble du staff

Effectif : Cliquez  ICI

Couleurs : rouge et bleu

Stade : Stade de la Méditerranée, Avenue des Olympiades, 34500 Béziers, voir le stadeson histoire, ses infrastructuresson emplacement.

Site officiel du club : http://www.asbh.net

Site/Forum des supporters : 

http://larevolte.com/phpBB2/

http://www.chauds-devant.com/index.php

http://asb.rouge.bleu.soforums.com/portal.php

 

Bonne route et bon match à tous les supporters montois qui feront le déplacement à Béziers pour soutenir leur équipe ce week-end. Cliquez  ICI  pour avoir tous les renseignements.


 

La ville

Béziers, ville méditerranéenne, compte 72.000 habitants et est inscrite au cœur d’une zone urbaine de près de 160.000 habitants. C’est la seconde ville de l’Hérault située à 70 kms de Montpellier.

Cette ville historique est localisée dans une des régions majeures de la production viticole en France (40 % de la production française à l’époque), elle bénéficie d’un essor très fort à la fin du XIX° puis au début du XX° siècle matérialisé par la construction de nombreux bâtiments haussmanniens. Des arènes vont également marquer à cette époque le caractère traditionnellement taurin de la cité avec des férias courues et connues. Le début du XX° verra aussi la révolte des vignerons du midi et des scènes de fraternisation avec l’armée mettre à mal la République à Paris dirigée par Clémenceau. La cité connaît ensuite un déclin progressif tant industriel que viticole, dans le dernier quart du XX°siècle.

La ville est marquée également par sa proximité du littoral. La partie touristique est valorisée par la superbe cathédrale Saint Nazaire, un centre historique, le Plateau des Poètes, jardin à l’anglaise ou le vieux pont sur l’Orb.


Le club

Ce club mythique fut créé en 1911. Il passa brièvement au rugby à 13 à la fin des années 40 puis il connut une progression fulgurante et une période très faste à la fin des Trente Glorieuses. Le club biterrois est ainsi devenu à cette époque un monument du rugby français qui domina notre sport dans les années 60/70/80 : il disputa 4 finales dans les années 60 (dont une seule gagnée). Il fut surtout titré à 11 reprise en 1ère division, dont 10 fois entre 1971 et 1984. Son dernier titre date de 1984. Il a récemment été champion de fédérale 1 en 2011, date de sa remontée en Prod2. On peut aussi citer à son palmarès, 4 titres du Challenge Yves du Mnoir, une coupe de France et le 1er titre européen avec la Coupe d’Europe des clubs FIRA en 1962 à Bucarest.

Le club fournit dans les années 70 alors son lot d’internationaux, dirigé par le mythique Raoul Barrière.  On peut citer des avants comme Armand Vaquerin, Olivier Saisset, Alain Estève, Jean Louis Martin, Michel Palmié, Yvan Buonomo. On peut aussi citer le ½ de mêlée Richard Astre ou l’ailier Jack Cantoni.  Plus récemment, le club a fourni des joueurs emblématiques comme D. Szarzewski ou Y. Nyanga.

Les entraineurs actuels sont connus. Christophe Hamacek a la charge des avants. Il entraina Tyrosse deux années, puis Montluçon avant de poser ses valises à Béziers en novembre 2012. Many Edmonds, quant à lui, ancien ½ d’ouverture ou arrière de l’équipe d’Australie, arriva en même temps que Ch. Hamacek pour entraîner les ¾ de Béziers Il avait œuvré avant en tant qu’entraineur avec les espoirs de Perpignan, après avoir raccroché les crampons.

La saison 2014/2015 a été sérieuse mais inégale avec un relâchement en 2ème partie : le club a fini 11ème avec 63 pts et 14 victoires pour 16 défaites.


Le contexte et l'enjeu du match

Le Stade montois sort d'une préparation longue qui a débuté par les tests physiques à Boniface fin juin, s'est poursuivie par une semaine intensive à Lacanau début juillet et enfin, s'est achevée par 2 matchs amicaux de belle facture.

Les joueurs de la préfecture ont d'abord été défaits de justesse à Biarritz le 30 juillet par 17 pts à 14 comme l'analyse en répondant à nos questions, Pierre Albert Blain, notre collègue de France Bleu Gascogne dans le lecteur suivant : 

Ils ont ensuite vaincu le TPR par 19 pts à 16 à Capbreton le 7 aout dernier avec un fil minute haletant dans un match qui n'avait d'amical que le nom.

Dans le même temps, les bitterois ont enchaîné 2 matchs avec une première défaite par 24 pts à 12 contre Brive le 7 aout dernier dans le cadre du Challenge Armand Vaquerin.

Le deuxième match amical (celui de la féria) devait amener Béziers à rencontrer Parme mais la rencontre fut annulée par l'équipe italienne suite au décès tragique de son analyste vidéo. Le club organisa alors un entrainement dirigé contre les espoirs pour compenser l'annulation de ce match.

Les montois sont désormais une des équipes à battre dans ce championnat avec leur statut de récent finaliste, de second du championnat précédent, en étant enfin passés à un souffle de l'accès au Top 14.

Notre équipe a les arguments pour bien figurer, même si la concurrence sera rude avec Perpignan, le LOU, Bayonne ou Biarritz. 

Le recrutement a permis l'arrivée de joueurs à tous les postes : Boyoud (en provenance de Dax), Ngauamo (Oyonnax) ou Hugues (Grenoble) en 1ère ligne, Rey (Grenoble) en seconde ligne, Mallet (Lyon) en 3ème ligne, Otazo (Bayonne) en 1/2 de mêlée, Tokula (Aurillac) et Ratu (Aurillac) en 3/4, Mazzonetto (Pau) en ailier, et enfin, Laousse-Azpiazu (Dax) en arrière. Certains joueurs importants comme Mailau (pilier), Flanagan (2nde ligne) ou Dubié (3/4) sont partis mais globalement, l'effectif continue à prendre de l'épaisseur avec une polyvalence large à de nombreux postes.

Les montois ont un 1er bloc compliqué avec le déplacement à Béziers en J1, la réception du LOU en J2, le déplacement à Perpignan en J3 et enfin, la réception de leur bête noire Colomiers en J4, qui s'est imposée en 2013 et 2014 à Boniface pour chaque match de début de saison à domicile.

Nul doute que le staff montois de haute volée, composé de Christophe Laussucq et David Auradou, saura préparer mentalement et techniquement ce groupe à la hauteur de ses capacités. Notons que ce duo sera encore aidé cette année par la triplette d'adjoints indispensables à cet ensemble avec Patrick Milhet le préparateur physique, Yannick Agrech, chargé de la mêlée et Raphaël Steyer, analyste vidéo.

 

 

NOUS SOMMES TOUS DERRIERE VOUS !

VOUS POUVEZ FRAPPER UN GRAND COUP D'ENTRÉE ...

 

 

ALLEZ LES JAUNE ET NOIR ...