Stade Montois Rugby utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Zoom sur ... le BO

Date du match : vendredi 5 février 2016 à 19h30

Stade Guy Boniface

 

Diffusion du match : Radio Bleu Gascogne, le direct dans Bleu Sports à partir de 19h00 avec Pierre Albert Blain en cliquant   ICI


Arbitres du match : 

  • Arbitre central :  L. MILLOTTE. Voir sa fiche de présentation  ICI.
  • Juges de touche : V. BLASCO-BAQUE et P. MILANI
  • 4ème et 5ème arbitre : J. BOUREOIS et M. LOHIAGUE M.
  • Juges d'en but : F. DIAZ et A. GUILEN
  • Délégué sportif : JP. CROUZERY
  • Superviseur LNR

Lers 3 dernières confrontations face au BO

04/12/2015 : BO 44  SMR 08

29/03/2015 : SMR 23  BO 15

07/09/2014 : BO 24  SMR 20

 

Météo prévue : cliquez sur ce lien

BOPB : fondé en 1907

Entraineurs Benoit August (avants), David Darricarrère (3/4)

Effectif : Cliquez  ICI 

Couleurs : rouge et blanc

Stade : Parc des sports d’Aguilera, rue Cino del Duca, 64200 Biarritz, le stade, son histoire, son emplacement

Site officiel du club : http://www.bo-pb.com/

Site/Forum des supporters :

http://www.aupabo.com/actu/

http://gambas.forumactif.fr/forum

Liens vers tous les groupes,  cliquez  ICI

 

Bon déplacement aux supporters biarrots

qui feront la route ce vendredi pour venir à Boniface.

 

Vous pouvez retrouver des images des matchs :

  • Lou vs Stade Montois du week end dernier : cliquez  ICI 
  • Biarritz vs Bayonne du week end dernier : cliquez  ICI

La ville et le club

La ville de Biarritz recense aujourd’hui 26.000 habitants et  + de 210.000 dans sa zone urbaine. Malgré les rivalités existantes avec sa voisine bayonnaise, Biarritz reste une ville emblématique d’une région unique, qui allie tous les atouts du savoir vivre et la proximité immédiate mer-montagne-campagne. Des hivers doux, un été aux chaleurs tempérées par l’océan, c’est un lieu de villégiature très apprécié depuis longtemps par les touristes. C’est l’impératrice Eugénie qui décide d’en faire son havre de prédilection pour les bains de mer sous le Second Empire. Le village devient alors très vite « la reine des plages et la plage des rois », l’Europe couronnée se précipitant alors à Biarritz. La Belle Epoque à la fin du XIX°, amène la construction des thermes salins. La ville est alors très fréquentée par les anglais et Coco Channel y ouvre sa 3ème boutique. Le casino de style art déco est achevé en 1929. C’est enfin à Biarritz que naîtra la passion du surf en France.

 

Un monument, Biarritz en compte un autre …. Le club du BO, drivé depuis de très longues années par Serge Blanco, et qui fait partie de ces grands clubs français qui ont marqué l’histoire contemporaine et le passé de notre sport en France.

Comme souvent à cette époque, le rugby est né à Biarritz dans un lycée, importé par un landais qui l’avait expérimenté à Bordeaux. Le club est fondée en 1899, change plusieurs fois de nom et devient le Biarritz Olympique en 1913.

Le club a traversé l’histoire et peut se targuer de posséder 5 titres de champion de France en 1935, 1939 puis pendant la décennie « de la gagne », en 2002/2005/2006.

Son palmarès comprend également un challenge européen en 2012, une coupe de France en 2000 et le Challenge du Manoir en 1937.

Le club a connu néanmoins une descente aux enfers depuis le début de la décennie 2010 : 6ème en 2010/2011, 9ème  en 2011/2012 ou 2012/2013 et dernier du championnat 2014 avec 30 pts et uniquement 5 victoires. L’équipe vieillissante et minée par des problèmes financiers récurrents au club, n’a pu suivre le rythme infernal du Top 14 marqué par une hausse des budgets et du nombre de joueurs vedettes, venus de l’étranger.  Sa descente en ProD2 a été l’occasion de lancer un nouveau projet, avec un remaniement de l’effectif professionnel et de l’encadrement. L''intersaison avec le psychodrame de la fusion avortée a sans doute laissé des traces, avec par exemple le départ de S. Blanco remplacé par N. Brusque.

Certains joueurs resteront emblématiques de ce club et ont marqué l’histoire locale voire nationale du rugby : Serge Blanco, Jean Condom, Francis Haget, Pascal Ondarets, Jean Michel Gonzalez, Marc Lièvremont,  Philippe Bernat-Salles, Patrick Lagisquet, Benoit August, Olivier Roumat, Serge Betsen, Sylvain Marconnet,  Jérome Thion, Imanol Harinordoquy, Thierry Dusautoir, Damien Traille, Dimitri Yachvili ….. quand même !


Le contexte et l'enjeu du match

Le BO a raté son début de saison à n'en pas douter ... 13ème avec 29 pts, un moment relégable, le club a cumulé 11 défaites pour 6 victoires ... mais marqué 341 pts pour 331 encaissés. Cette rencontre sera la dernière de ce bloc qui a vu le BO perdre à l'extérieur à Bourgoin en J14 (21/14) et Albi en J16 (30/13) mais aussi à domicile la semaine dernière en J17 dans le derby contre Bayonne (13/16). La seule victoire est à créditer au compte biarrot avec la réception de Colomiers en J15 (26/03). L'équipe basque a perdu 4 fois à domicile contre Aurillac en J1, Albi en J3, Lyon en J5 et Bayonne en J17 mais a aussi réussi à aller vaincre à Dax en J10. 

Notre parcours est un peu plus régulier avec 1 seule défaite à domicile contre le LOU en J2 mais nous ne sommes pas parvenus à vaincre à l'extérieur et nous avons ramené 2 petits points en dépacements à Perpignan et Montauban en septembre et octobre ... Depuis famine et manque de constance et d'implication dans des matchs trop souvent perdus sur des fautes d'indiscipline et des entames qui obèrent toute possibilité de réussite ultérieure dans des rencontres dont on s'est dit très vite  ... trop vite qu'elles étaient déjà perdues.

Nous avons aussi le souvenir de cette défaite lourde et humiliante à Biarritz le 4 décembre dernier avec 5 essais encaissés et un piteux 44/08 ... Rien à ajouter si ce n'est que nos joueurs voudront relever l'affront et le défi et redonner des couleurs à ce maillot qu'ils se devront d'honorer ce vendredi .... Au vue de leur prestation digne, courageuse et solidaire à Lyon, avec une saine agressivité défensive et enfin, des velleités mieux maîtrisées et du jeu ... on se prête à espérer un renouveau sur ce match déja couperet pour la suite.

 

Les supporters y croient, le Moun est derrière vous !!!

Allez les Jaune et Noir ...